Accueil Lettre à JP A mon Jules

A mon Jules

0
0
92
Union sacrée
À Jean-Pierre,
Jean-Pierre, élu Jules en 1971, mon Jules ensuite nommé Pap en 1975, tu es Papito aujourd’hui. Tous ces surnoms, nos petits noms si intimes énumérés comme ça en une seule ligne viennent brutalement compresser nos années.
Voici presque cinq ans, la maladie annonçait ton voyage d’aujourd’hui. Sans sourciller, avec juste une brume dans les yeux, parfois; tu as préparé ton bagage en continuant à distiller ton sourire, tes petites blagues, tes agacements, ta bonté. Bref, nous avons continué d’écrire notre partition, sur tous les modes en prenant soin de gommer les discordances, à la manière simple de notre ordinaire. Cela occupait nos matinėes, animait nos promenades, encombrait de livres nos étagères.
Je ne sais pas où tu es parti. 
Je reste là, hébétée, à tout supposer. Je sais que ce voyage ne te conduira pas dans notre couloir ouvrant ta valise pour étaler comme Alibaba tous les trésors ramenés des quatre coins du monde devant les yeux émerveillés de nos enfants. Quoique. Nous découvrons aujourd’hui tous les trésors invisibles ou retenus ou incompris que tu y as laissés. Tant de petits atomes qui viennent combler ton absence par toutes tes richesses. Rien ne se perd, tout se transforme. On appelle ça communément les souvenirs. Je pense que cela va bien au-delà. Tu es en nous, tu nous habites par toutes les marques tangibles de ton empreinte.
Tu es en nous, en chacun de nous, de nos enfants, notre fierté, notre raison d’être.
Tu es en chacun de nos petits enfants, nos espérances et je veux croire aussi de nos beaux-enfants que nous aimons tant.
Je ne sais pas dans quel monde tu es parti. Pour ma part, je te retrouverai dans les perles de rosées accrochées à une toile d’araignée suspendue à l’un de tes rosiers.
Bon voyage, Jules, mon amour.
Cocoeur.
  • L'herbe tendre

    Toute la musique que j’aime

    Voici un extrait du répertoire musicale que notre JP affectionnait particulièrement : L&rs…
  • Sans titre

    Quand la musique élève les âmes

    Le Blues, c’est la musique des âmes. La terre attendra. Zeph’s lines. Theo&rsq…
  • Ventoux

    Lettre à mon père

    Mars 2020, Hôpital de la Timone à Marseille. Papa, Tu es là. Je suis là. Proches l’un de l…
Charger d'autres articles liés
  • L'herbe tendre

    Toute la musique que j’aime

    Voici un extrait du répertoire musicale que notre JP affectionnait particulièrement : L&rs…
  • Sans titre

    Quand la musique élève les âmes

    Le Blues, c’est la musique des âmes. La terre attendra. Zeph’s lines. Theo&rsq…
  • Ventoux

    Lettre à mon père

    Mars 2020, Hôpital de la Timone à Marseille. Papa, Tu es là. Je suis là. Proches l’un de l…
Charger d'autres écrits par Vincent Vassaux
  • Ventoux

    Lettre à mon père

    Mars 2020, Hôpital de la Timone à Marseille. Papa, Tu es là. Je suis là. Proches l’un de l…
  • IMG_7712

    A mon père

    Coucou Papa, Notre lien s’est toujours établi au delà des mots, c’est toujours…
Charger d'autres écrits dans Lettre à JP

Laisser un commentaire

Consulter aussi

A mon père

Coucou Papa, Notre lien s’est toujours établi au delà des mots, c’est toujours…